ar-zenith

Ar Zénith fut le premier navire civil Français a quitter un port Français pour l’Angleterre, au  lendemain de l’appel du Général de Gaulle.
A son bord, des Sénans, des Jeunes et des Militaires, animés par  une volonté commune : la lutte contre l’occupant et le nazisme.

Ar Zénith le courrier de l’île de Sein…

Le Dundee breton en bois à voiles et à moteur , Ar Zénith a été construit en 1939, pour trois Sénans, Jean-Marie Menou, Ambroise Spinec, et Martin Fouquet.

Son rôle : assurer deux fois par semaine, le transport de passagers, de marchandises et du courrier, entre Audierne et l’Ile de Sein.

Ar Zénith précurseur de toute la flottille qui contribua au sauvetage de la France

ar zenithLe matin du 19 juin 1940, le lendemain de l’appel du Général de Gaulle, il accoste à Audierne d’où il doit appareiller vers midi comme de coutume.

Un groupe de neuf jeunes originaires d’Audierne se présente à son bord.
Ces derniers ont entendu la veille l’appel du Général de Gaulle et se préoccupent de rallier l’Angleterre.
Ce groupe est rejoint  peu après par une douzaine d’autres, en effet,  l’Ile de Sein constitue une première étape vers la Grande Bretagne.

Dundee à voiles et à moteur de 21 m de long construit par le chantier Kéraudren de Camaret en 1939.

Le patron Menou  accepte ces jeunes à son bord

Soudainement, au moment où le navire s’apprête  à appareiller pour Sein, un camion militaire, transportant des armes et des munitions arrive convoyé par un détachement de Chasseurs Alpins aux ordres du Lieutenant Emmanuel Dupont.

Les militaires et leur matériel embarquent sur l’Ar Zénith et quittent Audierne vers 14 heures. Ils arrivent à Sein vers 16 heures.

Là, les choses se compliquent !
Ordre est donné de débarquer tous les civils se trouvant à bord et d’aller à Ouessant afin d’embarquer d’autres militaires.

Le 20 juin, le Lieutenant Dupont prend l’initiative, avec l’accord du patron Jean Marie Menou et des trois hommes d’équipage, de quitter Ouessant : il met le cap sur Plymouth.

L’Ar Zénith arrive le 20  juin dans les eaux territoriales anglaises.

Ar Zénith est ainsi le premier navire civil français à arriver en Angleterre.

Ar Zénith après la guerre

Après la guerre, en 1946, l’Ar Zénith regagne la France.
Avec le même équipage qu’en 1940, Ar Zénith reprend, pour six mois, sa fonction de courrier de l’île de Sein .

Il sera ensuite vendu à une entreprise qui le transforme en sablier

sablier

En 1978, un ancien membre des Forces Françaises Libres, Pierre Pinel, reconnait Ar Zénith et en fait l’acquisition avec l’argent d’un gain de la loterie nationale.

Il se consacre alors à la remise en état du bateau qui avait été profondément modifié et tente de lui rendre son aspect d’origine

Le 19 juin 1990, il se rend à Sein pour marquer le cinquantième anniversaire du départ de l’Ar Zénith pour l’Angleterre.
Malheureusement, sur le chemin du retour, il s’échoue.
Le bateau brise sa quille sur un plateau rocheux.

rocher

Se détériorant pendant 5 années, il semble définitivement voué à l’abandon dans la vase, au fond de la rivière Penzé lorsque quelques malouins le découvrent…

Plan du Bateau

Télécharger le plan pour l’imprimer