Audierne et le Cap Sizun (Ile de Sein comprise) ont donné 240 hommes à la France Libre. (119 Audiernais et Capistes ainsi que 121 Sénans)

Ar Zénith a permis à 25 civils et à environ 70 militaires de rejoindre l’Angleterre et le Général de Gaulle.

Le bateau lui-même, arrivé en Grande-Bretagne avant la création des F.N.F.L., a été réquisitionné par la Royal Navy et a « fait la guerre » sans interruption de 1940 à 1945.

l'équipageL’équipage le 19 Juin 1940

  • Jean-Marie MENOU – 54 ans – Patron
  • Michel GUEGUEN – 19 ans – Matelot
  • Joseph GUILCHER – 30 ans – Mécanicien
  • Gabriel GUEGUEN – 16 ans – Novice

Ces quatre hommes – tous de l’île de Sein – seront incorporés dans les Forces Nationales Françaises Libres, dès leur arrivée en Angleterre.

Passagers à bord de l’Ar Zénith

le 19 Juin 1940
21 Jeunes civils d’AUDIERNE et du CAP SIZUN, s’embarquèrent sur Ar Zénith. Ils avaient entre 16 et 22 ans et firent tous partie des premiers engagés de la France LIBRE.

La guerre des volontaires d’Ar-Zénith:

Les 21 jeunes du Pays d’Audierne

  • ANSQUER Jean, 20 ans, 1ère D.F.L, 1er Bataillon Fusiliers Marins, Bléssé en Syrie 17/06/41, amputé des 2 jambes
  • ANSQUER Marcel, 17 ans, F.N.F.L, Corvette “ACONIT”
  • AUTRET Jean, 18 ans, 1ère D.F.L
  • BOURDON Henry, 20 ans, 1ère D.F.L
  • BOURDON Yves, 19 ans, 1ère D.F.L, B.M.S, mort pour la France au Congo en 1942
  • GLOAGEN Paul, 20 ans, Colonne Leclerc et 2ème D.B
  • GOUZARD Stanis, 19 ans, 1ère D.F.L
  • JOUEN Patrice, 19 ans, chasseur, Libreville, Gabon
  • KERIVEL Jean, 21 ans, 13ème D.B.L.E, 1ère D.F.L, mort pour la France en Italie le 16 juin 1944.
  • LAURENT François, 18 ans, F.F.L, troupes Liban, blessé grave en 1942, 3 ans de sanatorium à Beyrouth
  • LE GALL Alexis, 17 ans, 1ère D.F.L, B.M.5, Blessé grave en 1945
  • LE GALL Jacques, 19 ans, F.N.F.L-S/marins “minerve” et “doris”. Termine comme commandant du sous-marin “Doris”
  • LE SIGNE Jules, 18 ans, 1ère D.F.L, 1ère Cie Transports, Sanatorium en 1944, est décédé en 1946, mort pour la France
  • LIGAVANT Marcel, 19 ans, Bataillon de choc, parachutiste 1ère D.F.L, mort pour la France en Alsace le 30/01/45
  • LOUARN Clet, 20 ans, F.N.F.L, Corvette “ACONIT”
  • LOZACHMEUR Jean, 19 ans, Colonne Leclerc, 2ème D.B
  • MENS Robert, 19 ans, I.E.F.L. Troupes Tchad, blessé grave
  • NEDELEC Jean, 16 ans, F.F.L, défense passive, Londres, école des cadets F.F.L et Spahis, blessé
  • PRIOL Jean, 18 ans, F.N.F.L, sous-marin “SURCOUF”, mort pour la France en mer le 18/02/42
  • SERGENT, 21 ans F.N.F.L Chasseur de sous-marins (Cowes)
  • TESSIER Louis, 19 ans, Colonne Leclerc et 2ème D.B

Les chasseurs alpins

  • Lieutenant DUPONT, 25 ans, responsable de formation, Leclerc et 2ème D.B, mort pour la France à la libération de Paris
  • Les chasseurs (8), 24/28 ans, 1ère D.F.L, plusieurs blessés

L’équipage d’Ar-Zénith

  • MENOU Jean-Marie, 54 ans, Drague “Victor Guillou” Plymouth 1942, prend le commandement.
  • GUILCHER Clet, 32 ans, Drague “Victor Guillou” Plymouth
  • GUEGUEN Michel, 18 ans, chasseur de sous-marins, manche, blessé
  • GUEGEN Gabriel, 16 ans, sous-marins “MINERVE” et “DORIS”

L’AR-ZENITH, lancé en 1939, 1940-1945 transports d’armes et munitions entre Portsmouth et Plymouth, endommagé 2 fois par des bombardements.

“L’héroïque épopée d’Ar-Zénith et de ses volontaires” restera toujours un de ces beaux exemples de courage et de patriotisme dont on su faire preuve tant de jeunes qui vinrent se mettre aux ordres du Général de Gaulle pour reprendre le combat”.

  • La 1ère D.F.L fut l’unité française la plus décorée de la Guerre.
  • La Corvette ACONIT fut faite Compagnon de la libération.